Les livres de M

28 septembre 2015

La pyramide des besoins humains

Auteur : Catherine Solé

Editeur : Ecole des loisirs

Prix : 12.80 €

124 pages

Résumé (éditeur) :

L’ensemble des besoins des êtres humains peut être classé en cinq catégories. Aujourd’hui, cette théorie est le principe d’un nouveau jeu de téléréalité : La pyramide des besoins humains.

Nous sommes 15 000 candidats, et dans cinq semaines il n’en restera plus qu’un.

Et moi dans tout ça ? Disons que je m’appelle Christopher Scott. Disons que j’ai dix-huit ans. Que j’habite sur un morceau de carton, dans la rue, à Londres. Enfin, peut importe mon nom, peu importe mon âge. Je suis le candidat n°12 778. Je n’existe pas encore. Mais je risque fort de devenir quelqu’un, et même quelqu’un de célèbre. Et c’est bien ça le pire.

Mon avis :

Christopher, un jeune homme de 17 ans,  vit dans la rue depuis qu’il a fui les coups de son père. Il entre un jour dans un magasin d’informatique pour se réchauffer et tombe sur une affiche pour un jeu de téléréalité basé sur la pyramide des besoins de Maslow qui comprend cinq strates (les besoins physiologiques, la sécurité, l’amour, la reconnaissance et l’accomplissement de soi), soit cinq étapes à passer pour remporter le jeu. Pour y participer, il suffit de se créer un profil sur Internet et de l’alimenter pour pousser les gens à voter pour lui.

J’ai trouvé ce très court roman pour adolescent très intéressant sur plusieurs points. Tout d’abord, l’histoire évoque la dureté de la vie de sans-abri et les dangers de la rue lorsqu’on n’a que 17 ans. Christopher peut compter sur son ami Jimmy mais il n’en est pas moins entouré de gens inquiétants, de prostituées, de descentes de flics.

Ensuite, l’auteure mène une réflexion intelligente sur la téléréalité, omniprésente sur nos écrans et sur ses dérives. Il n’y a plus aucune limite dans ce que l’on est prêt à montrer, tant que ça garantie la victoire. « Ils mettent en scène leur intimité, en essayant de frapper plus fort que les autres concurrents ». Je trouve que cette phrase tirée du roman résume parfaitement ce phénomène.

 Enfin, Catherine Solé aborde la tendance actuelle de s’afficher sur Internet, à grands renfort de selfies et autres photos, de commentaires ou de « J’aime », cette tendance à ne montrer que ce que l’on veut que les autres voient pour leur montrer que l’on est plus heureux qu’eux. Le roman est une critique de la mise en valeur à outrance, du besoin grandissant et inquiétant de toujours faire mieux que le voisin et du besoin de reconnaissance.

 

 

Posté par lovelivres à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 septembre 2015

Pas sans lui

Auteur : Katie McGarry

Editeur : Mosaïc

Prix : 14.90 €

453 pages

Résumé (éditeur) :

Je m’appelle Rachel. On a une belle maison, de l’argent, mes parents m’aiment, mes frères aussi. Alors dites-moi pourquoi je souffre ? Pourquoi, si souvent, j’étouffe d’être moi. Dans ces moments-là, je ne connais qu’un moyen de me libérer : la vitesse. Je monte dans ma voiture, je fais rugir le moteur, bondir mon bolide et je roule comme une folle. Je roule toute la nuit. J’aurais dû me douter que la nuit on rencontre forcément le garçon qu’il ne faut pas…

Je m’appelle Isaiah. Je fais partie de ces mecs qui n’ont jamais de chance. Pas de famille, pas de foyer, pas d’espoir. Même l’amour m’a tourné le dos. Mais une chose ne m’a jamais trahi : ma caisse, même quand je la pousse à 200 à l’heure. Alors, je n’aurais jamais imaginé qu’elle m’apporterait un jour les pires ennuis : une fille qui n’aurait jamais dû se retrouver sur ma route …

Mon avis :

Cette romance young adult m’a beaucoup plu. Je ne connaissais Katie McGarry que de nom. En effet , depuis plusieurs mois, je tombe souvent sur des articles qui vantent ses deux romans précédents, Hors limite et Prêts à tout. En voyant le tout dernier en librairie, je me suis dit « pourquoi pas ».

Je suis ravie de ma découverte. J’ai apprécié l’idée de départ et le style d’écriture. Les personnages principaux, Rachel et Isaiah sont très réussis. Ils sont l’un comme l’autre très attachants. Ils viennent de deux mondes différents et pourtant ils ont plus de choses en commun qui ne le croient, et pas seulement leur passion pour les Mustang.

Rachel m’a beaucoup émue. Bien qu’elle vive entourée de 4 frères dans une famille aisée avec des parents qui l’aime, elle n’est pas heureuse. Elle fait passer le bonheur de sa famille avant le sien, peut importe les conséquences que cela peut avoir sur sa vie. L’attitude des membres de sa famille m’a fait beaucoup de peine pour elle. La pression qu’elle subit au quotidien, les remarques de ses frères, son sens du sacrifice font qu’elle ne peut pas être elle-même. Sauf avec Isaiah.

Le jeune homme dépend de l’Assistance publique. Il n’a pas de parents, pas de famille, juste une assistante sociale qui essaie de l’aider. Mais il a Noah, son meilleur ami, son frère même s’ils n’ont pas de lien de sang. Sa vie est compliquée et difficile. Son passé est lourd mais j’ai aimé les liens qui l’unissent à Noah et Echo (les héros du premier livre Hors limite). L’arrivée de Rachel dans sa vie va tout remettre en question pour lui et lui faire prendre conscience de beaucoup de choses.

On se retrouve dans le monde des voitures et des courses illégales mais ce n’est pas ce qui prime. J’avais un peu peur d’un truc à la Fast & Furious mais non. Les courses sont juste la toile de fond de l’histoire entre Rachel et Isaiah.

Quatre des personnages secondaires assez présents dans le roman sont les héros des deux romans précédents Hors limite (Noah et Echo) et Prêts à tout (Beth et Ryan). Je n’ai pas lu ces romans mais ça ne m’a pas empêchée de savourer ma lecture. Je pense que, comme les romans de Simone Elkeles, on peut les lire dans le désordre ou même n’en lire qu’un. Lire l’intégralité de la série n’est absolument pas une obligation, ce que je trouve assez chouette. Bien souvent, je me retrouve coincée dans des séries dont les tomes ne sont pas égaux du point de vue de la qualité. J’aime pouvoir choisir de lire ou pas une série complète.

Le prochain roman sera consacré à l’un des frères de Rachel. Il n’est annoncé qu’en VO pour le moment, ce qui me laissera le temps de lire les autres romans de Katie McGarry !

Posté par lovelivres à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 septembre 2015

Angelfall - t.2 : Le règne des anges

Auteur : Susan Ee

Editeur : Pocket Jeunesse

Prix : 17.90 €

432 pages

Résumé (éditeur) :

Les anges ne sont pas ce que l’on croit. Ils détruisent le monde, éradiquent l’espèce humaine.

Désormais seule, Penryn cherche sans relâche Paige, sa petite sœur, dans les rues vides de San Francisco. Pendant ce temps, Raffe doit impérativement retrouver ses ailes, sans lesquelles il ne pourra revenir parmi les siens.

Mais une fois qu’il sera confronté à l’ultime choix – récupérer ses ailes ou sauver Penryn – quelle sera sa priorité ?

Mon avis :

J’attendais cette suite d’Angelfall avec beaucoup d’impatience. J’ai vraiment bien aimé le premier tome (mon avis ici).

Cette suite redémarre exactement où s’arrête le premier tome. Il n’y a pas de temps mort, on repart directement dans le monde de Penryn, dans lequel l’humanité tente de survivre face aux anges.

J’ai trouvé que cette suite nous permet d’aller encore plus loin dans la société des anges. On adavantage d’informations sur la façon dont est construite leur société et sur la hiérarchie des anges. J’ai clairement de gros manques sur la mythologie des anges mais ça ne m’a pas gênée plus que ça pour comprendre l’histoire. Du coup, l’auteure nous révèle plus de choses sur le passé de Raffe, ce qui manquait cruellement dans le tome 1.

Penryn est confrontée à encore plus de difficultés, qu’elle surmonte avec beaucoup de courage et de détermination.  Rien ne l’empêchera de trouver sa petite sœur et pourtant, elle doit affronter des choses horribles.

La relation entre Penryn et sa mère évolue. Sa mère est complètement folle mais Penryn se rend compte que malgré sa folie, elle a compris plus de choses que la jeune fille. Sa relation avec Raffe évolue également. L’un comme l’autre ont subi beaucoup de choses dans le premier roman et ils doivent maintenant s’en sortir malgré tout.

Cette suite a merveilleusement bien fonctionné avec moi. J’y ai retrouvé tout ce qui m’avait plus dans le premier volet de ce qui s’annonce pour l’instant être une trilogie (selon Goodreads). Je suis pressée de pouvoir lire la conclusion de cette super série.

Posté par lovelivres à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le secret de l'inventeur - T.1 : Rébellion

Auteur : Andrea Cremer

Editeur : Lumen

Prix : 15 €

406 pages

Résumé (éditeur) :

Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux Etats-Unis d’Amérique…

Dans ce XIXème siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.

Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être et l’existence de ce garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace … Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats cuirassés, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

Mon avis :

Ce roman a été une agréable surprise. Je ne connaissais pas du tout l’auteure mais j’ai trouvé la couverture attrayante et le résumé tentant.

On est ici dans un roman steampunk/dystopique plutôt pour adolescents. J’apprécie le steampunk et j’ai tout de suite adhéré à l’univers créé par l’auteure. Les descriptions sont réussies ce qui fait qu’on imagine très bien le monde dans lequel Charlotte évolue. Il y a des éléments historiques (l’Angleterre, l’Indépendance de l’Amérique …) mais aussi ceux de la science-fiction (les inventions, une société alternative…) qui sont mélangés avec brio.

Les différents rebondissements donnent du rythme à l’histoire. On ne s’ennuie pas une minute. J’ai trouvé intéressant de rencontrer les différents personnages et de voir les liens personnels entre eux mais aussi leur implication dans la résistance. Ils sont tous jeunes mais sont prêts à prendre les risques les plus fous au nom de la liberté. Ce n’est pas sans rappeler la Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale, ce que j’ai trouvé intelligent, surtout dans un roman destiné aux 12-18 ans.

Les personnages sont eux aussi bien travaillés. J’ai aimé le mélange d’enfance et de maturité présent chez chacun d’entre eux.

J’ai hâte de pouvoir lire la suite !

Posté par lovelivres à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 août 2015

A un détail près

Auteur : Kristan Higgins

Editeur : Mosaïc

Prix : 19.90 €

454 pages

 

Résumé (éditeur) :

Quand elle débarque pour deux mois à Manningsport, la petite ville des Fingers Lakes où vit toute sa famille, Faith Holland a une liste ambitieuse de projets :

- rénover la vieille grange du domaine familial de Blue Heron

- faire en sorte que la ville oublie enfin que son ex-fiancé l’a larguée devant l’hôtel le jour de leur mariage en faisant son coming out (un moment particulièrement bien choisi non ?)

- trouver une nouvelle compagne à son père, lequel voudrait bien pouvoir se remarier avec une femme cupide et de mauvais goût (pour elle, le comble du chic est de porter une robe imprimée léopard)

- régler ses comptes avec Levi Cooper, le copain ô combien attentionné qui a tout fait pour que son ex-fiancé clame son homosexualité devant la moitié de la ville …

Car pour Faith, une chose est sûre : rien, ni le sex-appeal affolant de Levi ni ses magnifiques yeux verts, ne viendra altérer la colère que suscite en elle celui qui, trois ans plus tôt, a fichu sa vie en l’air.

Mon avis :

Cela fait un moment que je vois le nom de Kristan Higgins sur les blogs que je suis. A chaque fois, les avis sont plutôt positifs et en général, j’aime lire des romances l’été. Ce genre de romans a un petit goût de vacances et de détente, idéal quand on a repris le travail.

La couverture et le résumé m’ont tout de suite attirée. J’ai trouvé ce roman très agréable à lire. Je ne connaissais pas l’écriture de Kristan Higgins avant mais j’ai apprécié sa manière d’écrire. Elle mélange l’humour, l’émotion et la romance avec talent. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Les personnages sont bien travaillés. J’ai bien aimé Faith. Malgré ses déboires amoureux et la perte d’un être cher dans son enfance, elle a encore assez d’humour et d’autodérision pour rire d’elle-même et continuer à avancer. Elle a du caractère et en tant que dernière d’une fratrie de quatre enfants, il en faut. Faith sait ce qu’elle veut mais malgré son esprit d’indépendance, elle veut ce qu’on veut toute : trouver son Prince charmant et le happy end qui va avec.

Levi, malgré ses airs de gros dur, est un garçon sensible qui n’est pas doué avec les sentiments en général et le voir se débattre avec ce qu’il ressent pour Faith est assez divertissant. Les moments avec sa petite sœur sont aussi attendrissants. Son amitié à toute épreuve envers Jérémy, l’ex-fiancé de Faith fait aussi partie de son charme.

Les membres de leurs familles sont très drôles. La petite sœur de Levi le fait tourner en bourrique pour s’amuser. Les grands-parents de Faith sont tout simplement hilarants. Et Pru, la grande sœur de la jeune femme, m’a aussi beaucoup fait rire.

En résumé, A un détail près est une jolie romance réussie qui se lit d’une traite, avec des personnages très sympathiques. Je pense que je lirai d’autres romans de Kristan Higgins pour découvrir le reste de son univers.

Posté par lovelivres à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 août 2015

Maybe someday

Auteur : Colleen Hoover

Editeur : Hugo Roman

Collection : New romance

Prix : 17 €

388 pages

Résumé (éditeur) :

Sydney, 22 ans, a tout pour elle : le mec parfait, Hunter, un bel avenir et un superbe appart’ en colocation avec sa meilleure amie. Jusqu’au jour où, grâce à Ridge, son mystérieux voisin musicien, elle tombe de haut : Hunter la trompe dès qu’elle a le dos tourné. Sydney décide alors de tout plaquer. Faute de moyens, elle est hébergée par Ridge. Ensemble, ils composent des chansons. Elle vibre lorsqu’il joue ses magnifiques mélodies à la guitare. Mais le cœur de Ridge est pis depuis bien longtemps. Pourtant, de son côté, il ne peut ignorer la force silencieuse qui le pousse vers Sydney. Ensemble, ils vont comprendre que les sens ne peuvent jamais trahit le cœur …

 Mon avis :

J’ai beaucoup entendu parler de Colleen Hoover sur les blogs français ou américains que je suis mais également sur Goodreads. Toutes les personnes qui ont lu un ou plusieurs de ses romans sont assez enthousiastes et ne donnent que des avis positifs. Maybe someday revenait souvent dans les articles. Il n’en fallait pas plus pour me donner envie de le lire.

J’ai vraiment adoré ce roman. Je l’ai trouvé très surprenant et surtout captivant. Maybe someday m’a aussi séduite parce qu’il a le petit quelque chose que les autres romans n’ont jamais ou très peu : une bande-son, accessible via un flash-code ou le site de l’éditeur. La musique est au centre de l’histoire. Tout au long du roman, Sydney et Ridge écrivent des chansons. J’ai trouvé génial le fait qu’elles soient laissées en anglais, avec une traduction française à la fin du livre. Bien souvent, que ce soit pour les séries TV ou les romans, je suis déçue par la VF parce que ça perd de son charme. Ici, j’avais les deux et pouvoir les écouter chantées par le chanteur Griffin Peterson, chanteur folk c’était le top.

Je ne connaissais pas le style d’écriture de Colleen Hoover. J’ai vraiment apprécié sa façon de construire l’histoire. Elle ne se précipite pas, elle prend le temps d’enchaîner les évènements sans pour autant qu’il y ait de longueurs. Elle a une façon de mettre en scène ses personnages qui est très réussie. Sydney et Ridge m’ont beaucoup plu. J’ai aimé la douceur et l’intensité qu’ils dégagent, qu’on retrouve dans leur relation. Leur mode de communication m’a beaucoup émue. Vu le point de départ et le passé de Sydney et Ridge, on aurait pu tomber dans le pathos ou dans quelque chose d’un peu niais mais Colleen Hoover a su échapper à ce piège. Elle nous offre une histoire émouvante, belle, intense qu’on dévore d’une traite du début à la fin.

En plus d’avoir été une lecture douce et intense, Maybe someday m’a donné envie de lire d’autres romans de Colleen Hoover. Je vous le recommande !

Posté par lovelivres à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 août 2015

Take a chance

Auteur : Abbi Glines

Editeur : JC Lattès

Collection : &moi

Prix :12.50 €

293 pages

Résumé (éditeur) :

Lorsque son père, célèbre rock star, part en  tournée, Harlow doit aller vivre à Rosemary Beach chez Nan, sa diabolique demi-sœur. Elle y retrouve Grant, qui jusque-là n’a pas réussi à résister aux dangereux attraits de Nan. Mais Harlow va tout bouleverser. Aucune fille ne lui a jamais fait un tel effet. Alors que Harlow ne veut rien entendre d’un type qui fréquente sa demi-sœur, Grant est prêt à tout pour la reconquérir…

Mon avis :

Il s’agit de la suite de la série Rosemary Beach. La saga est construite en dyptique. Les romans fonctionnent deux par deux : l’auteure consacre deux romans à chaque couple qui constituent la série. J’ai lu Simple perfection/Dangerous perfection qui étaient centrés sur Della et Woods. On croisait dans leur histoire le personnage de Grant, un des meilleurs amis de Woods. L’histoire entre Grant et Harlow coïncide avec la fin de Simple perfection, le tome 2.

Grant est ici le héros avec Harlow. J’avais beaucoup aimé suivre les aventures de Della et Woods. J’avais enchaîné les deux romans avec une grande facilité et j’avais trouvé ça sympa. J’avais retrouvé tous les éléments qui me plaisent lorsque je lis de la romance.

Mon avis est un peu moins enthousiaste en ce qui concerne Grant et Harlow. Je n’ai pas été aussi emballée par leur histoire. La facilité de Grant à retourner vers Nan m’a un peu agacée. Grant n’est pas aussi attachant que Woods. Au final, on ne sait que très peu de choses sur lui. C’est peut-être pour ça que j’ai eu plus de mal à le cerner. Mais il est aussi possible que l’auteure nous réserve de grandes révélations sur Grant dans le tome suivant, One more chance. Harlow n’est pas un personnage désagréable mais là encore, je n’ai pas eu de coup de cœur pour elle. J’ai trouvé que leur histoire était un peu rapide, comme s’il manquait des éléments. Mais encore une fois, peut-être qu’à la lecture de One more chance, tout prendra son sens.

J’ai donc hâte de lire le prochain tome, pour avoir le fin mot de l’histoire et surtout pour me faire un avis définitif sur le couple de Grant et Harlow. Take a chance reste une romance facile à lire mais n’est pas pour le moment un coup de cœur pour moi.

Posté par lovelivres à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 août 2015

Tout foutre en l'air

 

Auteur : Antoine Dole

Editeur : Actes Sud Junior

Prix : 9 €

57 pages

Résumé (éditeur) :

« Je ne veux pas faire marche arrière, je ne veux pas rentrer à la maison. Ma main serre la sienne encore plus fort quand il me murmure « Vas-y, suis moi ». Et moi, sans rien dire, je suis ses pas dans la nuit noire, nos ombres se confondant dans une ombre plus grande encore. Flaque d’obscurité, comme une nuit liquide. Sauf que j’y vois clair, dans mon cœur il fait jour ».

Lorsqu’elle rencontre Olivier sur Internet, elle a enfin le sentiment de pouvoir tout partager avec quelqu’un, jusqu’à ses pensées les plus secrètes. Malgré les mises en garde de ses parents, l’emprise qu’il a sur elle grandit. Au point de s’enfuir avec lui, d’être prête à le suivre n’importe où et jusqu’au bout.

Mon avis :

Ce court roman est un texte coup de poing. On prend en plein visage le mal-être et le désespoir de la jeune fille narratrice. D’elle, on ne sait ni son prénom ni son âge. Tout ce qu’on sait d’elle, c’est qu’elle traîne une souffrance et un désespoir immenses et qu’elle n’en peut plus.

Le dialogue avec ses parents et son entourage a l’air d’être rompu. Son seul interlocuteur, Olivier, est le seul à pouvoir la comprendre car lui aussi est malheureux. Ils se sont rencontrés sur Internet et se sont trouvés tellement de points communs qu’ils sont prêts à tout ensemble, même à commettre l’irréparable.

Ce roman très court est très intense. Il traite de l’adolescence et du mal-être qui va souvent avec. L’auteur évoque à mots couverts les mauvaises rencontres et surtout le suicide, qui a encore un taux affreusement élevé chez les adolescents. Mais l’auteur n’en fait ni l’apologie ni la critique. Il nous montre juste que parfois, les adolescents sont prêts à tout pour que leur souffrance prenne fin. Tout foutre en l’air s’adresse à un public adolescent mais je pense que les parents devraient aussi le lire. Je suppose que dans ce genre de situation, parents comme enfants sont complètement largués. Ce roman est une leçon de vie, un message d’espoir autour d’un thème dramatique qui peut parfois conduire à de graves conséquences.

Posté par lovelivres à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 août 2015

Saisir - Ten tiny breaths t.3

Auteur : K.A Tucker

Editeur : Hugo & Cie

Collection : New romance

Prix : 17 €

473 pages

Résumé (éditeur) :

Etre propriétaire d’un club de strip-tease n’est pas reposant tous les jours. Gérer de longues nuits, les psychodrames entre les membres du personnel et les visites régulières de la police… Caïn est sur tous les fronts. Il prend son job très au sérieux et poursuit la mission qu’il s’est donné : s’occuper de ses employés, et en particulier les femmes, tout en restant fidèle à son but, les sauver sans jamais les toucher.

Mais quand Charlie Rourke franchit la porte du club, Caïn comprend très vite que garder son self-control en côtoyant la blonde explosive sera compliqué.

La jeune femme a besoin d’argent et vite. Elle accepte donc de se déshabiller, comme les autres danseuses du club, malgré sa profonde timidité. Et malgré l’attention troublante que lui porte Caïn, qui sort de son bureau chaque soir pour la regarder danser.

Mais qui est Charlie Rourke ? Qui cherche-t-elle à fuir ? Pourquoi veut-elle disparaître ?

Mon avis :

Il s’agit du 3ème tome de la série Ten Tiny Breaths. Respire et Mentir m’avait bien plu. Kacey et Livie, les personnages au centre de l’histoire, m’avait émue et la romance entre Kacey et Trent puis entre Livie et Ashton m’avait plu également.

Avec ce tome 3, j’ai été déçue. Je n’ai pas retrouvé ce qui m’avait attirée précédemment. Le style de l’auteure et sa manière de raconter sont toujours aussi agréable et fluide à lire mais je n’ai pas ressenti ni pour Caïn et Charlie ni pour leur histoire quelque chose d’aussi fort que dans les autres tomes. Ils sont l’un comme l’autre attachants et ont un passé très lourd à assumer. La vie ne leur a jamais fait de cadeau et ils sont du s’adapter pour survivre. J’ai trouvé leur romance un peu convenue et pas très originale. Il manque un petit truc. Certes, il y a de l’humour, de l’émotion et de la sensualité mais ça n’a pas suffit pour me convaincre.

De plus, les raisons qui ont poussé Charlie à débarquer dans le club de Caïn sont à mon sens un peu grosses et pas spécialement originales. Autant dans le tome 1 et 2, le point de départ de la relation entre les personnages pique la curiosité et permettent un développement intéressant, autant là je me suis un peu ennuyée.

On croise les personnages des autres tomes ainsi que ceux des employés du club, dont celui qui sera le héros du tome 4, avec plaisir.

Malgré ma déception à la lecture de ce 3ème tome, je compte bien lire le tome suivant à sa sortie, d’abord parce que je suis curieuse de savoir ce qui arrivera au personnage principal (pas de spoiler désolée ^.^) mais aussi parce que je n’aime pas laisser une série en suspens.

Posté par lovelivres à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 août 2015

In the end

 

Auteur : Demitria Lunetta

Editeur : Lumen

Prix : 15 €

405 pages

 

*Spoilers possibles si vous n’avez pas lu In the after *

Résumé (éditeur) :

Ils entendent le plus léger des bruits de pas… Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs… Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger.

Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d’adoption, il va falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes… une vérité qui s’avère plus cauchemardesque encore qu’elle ne le croyait !

Mon avis :

Le premier tome de ce dyptique avait été pour moi un véritable coup de cœur (article ici). J’étais donc très pressée de pouvoir lire la suite, pour savoir ce qu’il allait arriver à Amy et aux autres survivants.

Le roman a été à la hauteur de mes attentes. Une fois de plus, je me suis retrouvée embarquée dans un récit rythmé, dynamique avec beaucoup de rebondissements et de révélations sur ce que sont les Floraes, sur New Hope et sur Fort Black. Les choses que l’on apprend sur le monde dans lequel Amy vit sont inattendues. A Fort Black, Amy rencontre de nouvelles personnes. J’ai vraiment aimé la description de Fort Black que fait l’auteure. Cet endroit est  diamétralement opposé à New Hope par son fonctionnement mais aussi par les gens qui y vivent et pourtant, une fois de plus, Amy n’y est pas en sécurité. Il se passe de terribles choses à Fort Black, presque aussi inquiétantes qu’à New Hope. Sa rencontre avec Jacks puis Brenna lui apporte un soutien très important mais surtout la fait grandir et prendre conscience de certaines choses.

Amy va de découverte en découverte sur les Floraes et New Hope jusqu’à ce que la vérité éclate et ce qu’Amy s’apprête à révéler est effroyable.

Seul petit bémol de ma lecture : la fin. Sachant que ce roman est la conclusion du dyptique, j’aurais préféré une fin un peu moins ouverte. Certes, l’auteure laisse la place à l’imagination du lecteur mais j’aurais bien aimé qu’elle nous donne plus de détails.

Malgré cette mini déception, le dyptique In the After/In the end reste pour moi un coup de cœur et une lecture que je recommande aux fans de science-fiction/récits post apocalyptiques.

 

Posté par lovelivres à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,