Résumé (Booknode)

Camryn n’a jamais voulu se contenter d’une petite vie tranquille. À vingt ans, alors qu’elle croit que son avenir est sur des rails, elle perd son petit ami dans un accident de voiture. Tout s’écroule. Cédant à un élan irrésistible, la jeune fille décide de tout plaquer pour aller voir ailleurs – et s’y perdre, avec un peu de chance.

C’est alors que son chemin croise celui d’Andrew, vingt-cinq ans, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Ces deux paumés font route ensemble et retrouvent ce qu’ils cherchaient sans le savoir : l’espoir. Camryn se sent vivre plus intensément depuis qu’elle a rencontré ce compagnon de route audacieux, drôle et incroyablement séduisant. Ce road trip improvisé marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui pourrait faire de ce voyage le dernier.

 

Mon avis :

Un coup de cœur pour ce roman qui était dans ma PAL depuis un petit moment. Je regrette presque d’avoir attendu aussi longtemps avant de me plonger dedans. Ce roman est une pépite : de l’humour, de l’émotion, de la tension sexuelle, des rebondissements et le meilleur : le moment où on se dit « non, non, non, elle ne peut pas me faire ça !!! ». Quand un auteur arrive à nous surprendre au dernier moment, le petit frisson de peur que ça provoque, c’est magique. Rares sont ceux qui parviennent à nous surprendre réellement mais J.A Redmerski en fait partie.

 Le roman est centré sur deux personnages : Camryn et Andrew. Je les ai adorés l’un comme l’autre. Camryn a vécu des évènements qui l’ont traumatisée. Elle tient le coup jusqu’au moment où sa meilleure amie lui tourne le dos. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Sur un coup de tête, elle décide de partir sans savoir où. La personnalité de Camryn est intéressante. Elle ne joue pas le rôle d’une victime. Elle tente de continuer à avancer avec plus ou moins de mal. Andrew est drôle, gentil et a des goûts musicaux géniaux. Ils se rencontrent dans un bus. Il voyage lui aussi mais sait où il va : voir son père mourant. J’ai vraiment aimé leur rencontre, leurs discussions, leurs joutes verbales et leur relation. Andrew est le grain de folie dont Camryn avait besoin et elle apporte à Andrew la lueur d’espoir qu’il n’attendait plus. Leurs caractères sont à l’opposé l’un de l’autre mais l’alchimie est là et c’est émouvant. Je préviens tout de même : le langage est un peu cru à certains moments et les scènes sexuelles sont quand même détaillée mais ça n’enlève rien à la qualité de l’histoire.

 Au-delà de l’histoire d’amour entre eux, le roman aborde plusieurs thèmes : la mort, la perte d’un proche, la façon de faire son deuil. Ça ne vire pas dans le pathos ou dans les bons sentiments. Les émotions que Camryn et Andrew éprouvent sont intenses, parfois douloureuses, parfois magnifiques mais il y a toujours de l’espoir quelque part. C’est assez réaliste finalement : dans la vie réelle, on ressent des choses fortes, tristes ou joyeuses, et bien souvent les histoires d’amour sont compliquées.

Le roman sort le 22 novembre aux éditions Milady. Foncez !!!