Auteur : Jacquelyn Franck

Editeur : Milady

360 pages

7.60 €

 

Résumé :

Consumés par le désir dès le premier regard, Jasmine et Adam n’ont jamais succombé à la tentation, car une relation entre un vampire et un démon était alors considérée comme le pire des péchés.

Mais même si Adam est mort depuis près de quatre cents ans, Jasmine n’a jamais oublié celui qui aurait pu combler ses sens de vampire désabusée. Lorsqu’une jeune orpheline décide d’enfreindre les lois mêmes de la nature et de ramener Adam du passé, Jasmine est confrontée à un épineux dilemme : écouter son coeur ou sa raison. Accepter cette deuxième chance au risque de condamner tous les Nocturnes ou la laisser passer en sachant que le bonheur ne se représentera peut-être jamais…

Mon avis :

Le clan des nocturnes est une série bit lit que j’apprécie beaucoup. J’attends toujours avec impatience la sortie d’un nouveau tome. Je me suis jetée dessus dès sa sortie en librairie. Je dois reconnaître que mon avis sur ce roman est assez mitigé, ce qui change par rapports aux tomes précédents. J’y ai trouvé des points positifs et négatifs.

L’histoire est centrée sur le personnage de Jasmine, vampire et bras droit du roi Damien. Depuis le début, je trouve son rôle intéressant et la retrouver en héroïne était chouette. Elle rencontre Adam, démon et frère de Jacob, l’Exécuteur. L’introduction d’un tout nouveau personnage au bout du sixième tome était osée mais Jacquelyn Franck a réussi à l’intégrer à l’histoire du Clan des Nocturnes très facilement. Son arrivée apporte quelque chose de nouveau à l’intrigue.

Pour la première fois, l’histoire d’amour entre les héros ne m’a pas plu plus que ça. J’ai pourtant un (gros) côté fleurs bleues et l’auteur ne ménage pas ses efforts pour nous faire vivre cette romance comme les précédentes. Et pourtant, je me suis un peu ennuyée. Adam m’a agacée à certains moments et je n’ai pas toujours compris le comportement de Jasmine. Leur relation est pourtant jolie mais je n’ai pas réussi à m’y attacher plus que ça.

Par contre j’ai vraiment adoré l’intrigue de ce sixième tome. On y retrouve plein de rebondissements auxquels personne ne s’attend – tellement bien trouvés que je n’en dirai pas plus, de l’humour, beaucoup d’émotion. La lutte contre Ruth a laissé des marques en chacun des membres du clan et de leurs compagnes et vivre avec peut parfois être lourd. Ils avancent tous et voir leur évolution a été un grand plaisir. Le récit s’accélère et la conclusion du roman est parfaite.

La série du Clan des Nocturnes s’achève sur ce sixième tome. La romance n’est définitivement pas l’aspect le plus réussi du roman pour moi mais il clôt parfaitement la série. Une fin ouverte qui laisse la place à notre imagination. J’aime quand un auteur ne bâcle pas le tome final et laisse à ses lecteurs la possibilité d’imaginer sa propre version de la suite de l’histoire. Rien que pour ça, je ne regrette absolument pas la lecture de ce livre.

Milady va publier d’autres romans de Jacquelyn Franck, qui lance une nouvelle série « Créatures des ténèbres ». J’ai vraiment hâte de lire le premier tant j’aime son style et son univers.