Auteur : Kimberly Derting

Editeur : Pocket Jeunesse

Prix : 15.90 €

284 pages

Résumé de l’éditeur :

Depuis toute petite, Violet Ambrose, 16 ans, a un don étrange : elle parvient à repérer les cadavres d’oiseaux abandonnés par son chat. Mais ce secret prend une toute autre ampleur lorsqu’un tueur en série sème la terreur dans la ville. Chaque jour, les esprits des jeunes filles qu’il a enlevées viennent hanter Violet. De plus en plus troublée, elle mène son enquête et se rapproche du tueur … jusqu’à devenir sa proie.

Mon avis :

J’avais repéré ce roman depuis plusieurs mois sur les blogs et sur Goodreads en VO mais je voulais le lire en français, j’ai donc été ravie de voir que Pocket Jeunesse le publiait.

Body Finder est un mélange de roman policier et de surnaturel. Il s’inscrit dans le genre du young adult, les personnages étant de jeunes lycéens. J’ai été agréablement surprise par cette lecture. En général, je fuis le genre policier mais la quatrième de couverture m’a attirée. Au final, cet aspect ne m’a pas beaucoup gênée parce que le surnaturel, très présent, m’a permis d’accrocher à l’intrigue.

Violet est capable de percevoir depuis toute petite l’écho des êtres vivants qui sont morts mais également les résidus qui persistent sur ceux qui ont donné la mort, comme par exemple son chat. Peu de gens sont au courant de ce don : sa famille et son meilleur ami Jay. Violet parvient à gérer cette capacité au quotidien jusqu’à ce qu’elle perçoive l’écho d’une jeune fille. Commence alors pour la jeune fille une course contre la montre pour trouver le tueur afin d’éviter que cela se reproduise.

Les personnages de Violet et Jay m’ont beaucoup plu, même si j’ai un (gros) penchant pour Jay. Violet a un comportement qui m’a tapé sur les nerfs à certains moments. Ils sont simples et « réels ». On peut facilement s’identifier à eux et on vit leurs aventures sans jamais s’ennuyer. En effet, les rebondissements sont nombreux et les chapitres dans lesquels l’histoire est racontée par le tueur lui-même font froid dans le dos. J’ai trouvé que l’auteur réussit très bien à faire passer les émotions que ressentent ses personnages : la peur, l’angoisse, l’amour et la détermination.

Il s’agit du premier tome d’une série. Je lirai la suite avec plaisir car je suis curieuse de voir quelles aventures attendent Violet grâce à son don.