Auteur : Emma Chase

Editeur : Hugo Roman

Prix : 17 €

357 pages

 

Résumé :

Quand un play-boy habitué à jouer avec les sentiments des femmes se retrouve pris à son propre piège … tout se complique.

Drew, la trentaine irrésistible, est associé dans une grande banque d’investissement new-yorkaise. Le pouvoir, l’argent, les femmes, absolument tout lui réussit. Très sûr de lui et arrogant, il assume son statut de beau gosse et enchaîne les aventures sans  lendemain. Jusqu’au jour où une femme lui résiste. Kate Brooks est sublime, brillante et ambitieuse … mais fiancée et inaccessible. Lorsqu’il la rencontre dans un bar et tombe sous son charme, il ignore qu’elle deviendra sa collègue quelques jours plus tard…

Bouleversés par le magnétisme sexuel qui les aimante et engagés dans une rivalité professionnelle diabolique, ils vont jouer avec leurs sentiments, s’aimer et se détester. Drew, le séducteur invétéré, nous prend à partie et nous décrit la façon dont il tombe amoureux. Il nous confie avec autodérision et cynisme ce que les hommes pensent vraiment …

Mon avis :

Ce roman a été une des meilleures de lectures de l’année 2014. Je l’ai lorgné longtemps en VO sur Goodreads mais j’ai préféré attendre la sortie VF au vu de la pile de livres qui grandit à vue d’œil sur ma table de nuit.

J’ai adoré Love Game. Certes il fait partie de la suite de romans qui parlent des aventures amoureuses d’un PDG et de sa secrétaire/stagiaire/collègue mais ce roman est unique en son genre. Pourquoi ? Parce que c’est le premier qui est raconté du point de vue masculin et j’ai trouvé cette idée géniale. Quelle fille n’a jamais eu envie de comprendre comment fonctionne le cerveau masculin quand il s’agit d’amour ?

Le personnage de Drew est très attachant. C’est un homme à femmes, qui assume complètement et qui n’a honte de rien. Il est canon et il le sait mais il est aussi drôle, moqueur, séducteur et immature sur tout ce qui concerne les sentiments. Le voir se débattre avec ce qu’il ressent pour Kate est tout simplement jouissif. Oui, un mec aussi peut se prendre la tête pendant des heures à cause d’une fille, exactement comme les filles analysent tous les gestes et paroles du garçon qui leur plaît.

Avec Kate, Drew a trouvé une adversaire à sa taille. Elle lui rend coup pour coup, sourire pour sourire et ne lui laisse aucun répit. Leur histoire d’amour est vraiment passionnante à suivre. Malgré son côté dragueur qui se fout de tout – au premier abord – Drew est réellement un homme qu’on adore aimer et détester. Ses réflexions sur le mode de pensée des hommes sont hilarantes et très honnêtes. Elles sont parfois un peu crues mais elles n’en sont pas moins vraies. J’ai vraiment hâte d’avoir le tome suivant car Love Game ouvre magnifiquement la série.

Le petit plus d’Hugo Roman ? Le premier chapitre du roman de Katy Evans, Real. Je l’ai lu en anglais et j’ai vraiment vraiment vraiment aimé, au point de lire le tome 2 et 3 d’affilée. Il sortira le 2 octobre et je vous conseille de le lire si vous aimez les histoires intenses avec un héros beau à tomber qui sait ce qu’il veut et qui ne laisse rien l’empêcher d’atteindre son but. Un indice ? Le personnage principal fait de la boxe. Boxe, gants, ring, débardeur blanc, arrogance, émotion … Lisez-le !