Auteur : Ann Brashares

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix : 16.50 €

314 pages

Résumé (éditeur) :

Voici l’histoire de Prenna James, une jeune fille de dix-sept ans qui a immigré à New York avec sa mère. Mais Prenna ne vient pas d’un autre pays. Elle vient d’une autre époque. Un futur où la vie est devenue impossible, ravagé par une pandémie tuant des millions de gens et laissant le monde en ruines … Prenna et ceux qui ont fui avec elle jusqu’au temps présent doivent se fondre dans la société actuelle en suivant des règles strictes : ne jamais révéler d’où ils viennent, ne jamais interférer dans le cours de l’Histoire, et ne jamais, au grand jamais, développer de relations intimes avec quiconque en dehors de leur communauté. Mais tout bascule lorsqu’elle tombe amoureuse d’Ethan Jarves.

Mon avis :

Depuis son roman L’amour dure plus qu’une vie, qui m’a beaucoup déçu, c’est toujours avec une certaine réticence que je lis les romans d’Ann Brashares. J’ai été assez déçue mais comme je n’aime pas rester sur un mauvais souvenir, j’ai retenté l’expérience. Mon bilan est mitigé.

J’ai mieux aimé ce roman que le précédent. Les deux traitent du temps et mélangent passé, présent et futur. Ici et maintenant est de meilleure qualité que son prédécesseur. Les personnages sont un peu plus attachants et les évènements plus faciles à suivre. La chronologie de l’intrigue est assez linéaire, ce qui permet une lecture fluide et agréable du roman.

Je ne sais pas trop quoi penser des deux héros. Ce sont deux adolescents mais leurs réactions très « adultes » ne collent pas forcément avec leur personnage. C’est pour cette raison que je ne saurais pas dire si je les ai aimés ou pas.

Le roman me laisse un goût d’inachevé. J’aurais aimé une autre fin que celle-ci, qui reste ouverte mais qui ne comble pas vraiment mes attentes. Ce roman aborde des questions qui reviennent de plus en plus dans les romans ados/jeunes adultes : quel avenir pour l’humanité, quelles solutions pour survivre quand l’humanité est en danger et l’impact de la science sur les hommes dans un avenir finalement pas si éloigné que ça.

Cette lecture n’a donc pas été mauvaise mais pour autant, ce n’était pas un coup de cœur. Certains aspects de l'histoire auraient mérité d'être un peu plus développés pour que j'accroche.