Auteur : Demitria Lunetta

Editeur : Lumen

Prix : 15 €

405 pages

 

*Spoilers possibles si vous n’avez pas lu In the after *

Résumé (éditeur) :

Ils entendent le plus léger des bruits de pas… Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs… Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger.

Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d’adoption, il va falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes… une vérité qui s’avère plus cauchemardesque encore qu’elle ne le croyait !

Mon avis :

Le premier tome de ce dyptique avait été pour moi un véritable coup de cœur (article ici). J’étais donc très pressée de pouvoir lire la suite, pour savoir ce qu’il allait arriver à Amy et aux autres survivants.

Le roman a été à la hauteur de mes attentes. Une fois de plus, je me suis retrouvée embarquée dans un récit rythmé, dynamique avec beaucoup de rebondissements et de révélations sur ce que sont les Floraes, sur New Hope et sur Fort Black. Les choses que l’on apprend sur le monde dans lequel Amy vit sont inattendues. A Fort Black, Amy rencontre de nouvelles personnes. J’ai vraiment aimé la description de Fort Black que fait l’auteure. Cet endroit est  diamétralement opposé à New Hope par son fonctionnement mais aussi par les gens qui y vivent et pourtant, une fois de plus, Amy n’y est pas en sécurité. Il se passe de terribles choses à Fort Black, presque aussi inquiétantes qu’à New Hope. Sa rencontre avec Jacks puis Brenna lui apporte un soutien très important mais surtout la fait grandir et prendre conscience de certaines choses.

Amy va de découverte en découverte sur les Floraes et New Hope jusqu’à ce que la vérité éclate et ce qu’Amy s’apprête à révéler est effroyable.

Seul petit bémol de ma lecture : la fin. Sachant que ce roman est la conclusion du dyptique, j’aurais préféré une fin un peu moins ouverte. Certes, l’auteure laisse la place à l’imagination du lecteur mais j’aurais bien aimé qu’elle nous donne plus de détails.

Malgré cette mini déception, le dyptique In the After/In the end reste pour moi un coup de cœur et une lecture que je recommande aux fans de science-fiction/récits post apocalyptiques.