Auteur : Veronica Rossi

Editeur : Nathan

Prix : 16.90 €

358 pages

 

Résumé (éditeur)

Depuis que la capsule Rêverie s’est effondrée, Sédentaires et Sauvages tentent de cohabiter dabs ka grotte où ils se sont réfugiés. Mais les ressources s’épuisent. S’ils veulent survivre, il leur faut rejoindre au plus vite le Calme Bleu, le seul lieu encore épargnés par les tempêtes d’Ether. Pour cela, Perry et Aria, plus unis que jamais, doivent retrouver Cinder, ce mystérieux garçon capable de contrôler l’Ether, quitte à y laisser leur vie ….

Mon avis :

La trilogie Never Sky est un de mes gros coups de cœur. J’avais donc vraiment hâte de lire le dernier tome pour savoir ce qui allait arriver à Perry, Aria, Roar et les autres. Je n’ai pas été déçue. J’ai dévoré ce roman du début à la fin.

Depuis le début, j’aime beaucoup le personnage d’Aria. J’ai aimé son caractère, son évolution au cours de l’histoire et évidemment sa relation avec Perry. Ils sont plus amoureux que jamais mais comme dans les tomes précédents, ce n’est pas ce qui est mis au premier plan. C’est aussi pour cette raison que cette trilogie me plaît autant : on ne tombe jamais dans la guimauve ou le mielleux.

Perry a aussi beaucoup changé par rapport au premier roman. Il est passé de l’ado insouciant à l’adulte responsable de son peuple et de ses actes. Roar est aussi un de mes préférés. Il m’avait fait beaucoup de peine dans le tome précédent mais là il m’a brisé le cœur. On a qu’une envie : le serrer dans nos bras et lui faire un gros câlin. Sa relation avec Aria m’avait beaucoup ému auparavant et j’ai été heureuse de retrouver ce sentiment au fil de ma lecture. On retrouve d’autres personnages : Soren, un sédentaire, quelques sauvages et les deux méchants de l’histoire : Hess et Sable.

Il y a beaucoup de rythme et des rebondissements inattendus qui sont parfois durs mais qui prouvent le talent de Veronica Rossi. Elle n’hésite pas à frapper fort mais cela ne fait que rendre l’histoire encore plus prenante. Cette trilogie aborde plusieurs thèmes : l’amour, l’espoir, l’amitié, le courage, la ténacité et la vision que l’on peut avoir de l’Autre. Elle fait partie de mes séries chouchou comme Hunger Games ou Divergente. A lire de toute urgence si on aime ce genre de romans !